Acheter un vélo tout chemin électrique

vélo

Le vélo électrique est un vélo avec un petit moteur qui facilite grandement le pédalage. C’est une solution économique et écologique accessible à tous, sportif ou non, pour voyager, aller au travail, acheter avec moins d’effort ou pour le plaisir. Comment choisir le bon vélo électrique ? Quels critères doivent être pris en compte ? Quelle capacité de batterie et quelle puissance motrices doit-on choisir ? Les avantages et inconvénients du vélo.

Les critères de choix d’un vélo électrique

Quel vélo électrique choisir ? C’est une question difficile compte tenu du grand nombre de modèles disponibles sur le marché et du nombre de critères à prendre en compte. Il existe des VAE pour tous les goûts et usages et à tous les prix. Il ne fait cependant aucun doute de choisir un vélo en fonction de la qualité, du prix ou simplement du look. Le meilleur vélo électrique au monde ne fera pas nécessairement le travail pour lequel vous voulez qu’il soit utilisé.

Même occasionnellement, certains vélos ne seront pas adaptés à traverser la forêt, mais uniquement conçus pour emprunter la route bitumée. Par contre, d’autres conviendront aux véhicules tout-terrain, mais pas beaucoup à la ville. Certains VAE sont pliables, ce qui est pratique si vous aimez transporter votre vélo de voyage dans le coffre d’une voiture. Certains vélos sont plus confortables que d’autres pour les courts trajets, mais fatigants lors de longs trajets.

Tout dépend, d’une part, du type d’utilisation envisagée (randonnée, sports, trajets domicile-travail, shopping), de la réitération (occasionnelle ou régulière, voire intensive), mais aussi de la distance à parcourir par jour, la difficulté du terrain. La géométrie du vélo, la batterie, le moteur et le type d’assistance doivent être choisis en fonction de ces critères. Les accessoires sont également importants. Le budget, enfin, devra être lourd. Pour trouver les avantages du vélo tout chemin électrique cliquez ici.

Les différents types de vélos électriques

Acheter un vélo, c’est choisir le vélo idéal à utiliser, que ce soit sur les routes de montagne, en ville, sur n’importe quelle route ou parfois pour se faire plaisir.

Il existe différents types de vélos électriques : – le vélo vertical dit « hollandais », confortable pour les courts trajets et convient parfaitement à la ville. — Le vtc electrique (Vélo tout Chemin) : un vélo polyvalent conçu pour la ville et pour les randonnées sportives et de loisirs sur routes et sentiers. — Le VTT ou vélo de randonnée électrique, avec ses pneus en dents de scie et une assistance puissante adaptée aux randonnées sportives sur terrain escarpé. — Le vélo de course électrique qui est un vélo conçu pour les interurbains, la montagne, la transition d’étapes difficiles. — Le speed bike, un vélo électrique comme les autres, mais pas limité. Il peut atteindre 45 km/h.

Votre vélo électrique doit répondre à l’usage que vous comptez en faire : un vélo pour aller au travail tous les jours, pour emprunter les routes de campagne ou dans les bois, pour faire du sport ou simplement pour aller en ville (travail, shopping, etc.).

La batterie et sa capacité

 La batterie est un élément essentiel à considérer lors du choix d’un vélo tout chemin électrique. L’autonomie du vélo (le nombre de kilomètres avec assistance) en dépend. Son coût, son poids et sa durée de vie sont également des paramètres considérables.

Il existe plusieurs technologies de batterie et différentes capacités. En fonction de l’utilisation du vélo (occasionnelle ou fréquente), du poids du cycliste, du type de terrain pratiqué (plat, avec quelques collines ou montagnes), mais aussi du budget disponible, il faudra privilégier un type de batterie particulier. L’idéal est bien sûr de choisir une batterie de grande capacité et de dernière technologie, mais ce sera plus cher.

 Les avantages

Le vélo électrique est avant tout, comme son nom l’indique, vélo, sauf qu’il est équipé d’un moteur électrique à batterie. Le moteur est directement sur le support inférieur ou parfois, peut être dans le moyeu avant ou arrière. Les avantages de cette deuxième option sont : la meilleure répartition du poids et un centre de gravité, et l’application directe de la puissance du moteur à la transmission. Le travail du vae est simple, lors du pédalage, le moteur est activé. S’il s’arrête, le moteur s’arrêtera également. Comme tous les vélos, il présente donc les avantages que vous connaissez.

Le vélo électrique est le moyen de transport idéal en ville : fini les embouteillages pour aller au travail et la recherche sans fin d’une place de parking.

Bien qu’équipé d’un moteur, le vélo assisté par pédale ne supprime pas l’action du cycliste, car le cycliste n’est relâché que lorsque les pédales sont enfoncées. Le vélo électrique, comme toutes les activités physiques, reste donc sain.

Choisir son vélo plutôt que la voiture, c’est aussi agir pour l’environnement en réduisant la pollution de l’air. Bien sûr, le vélo d’assistance au pédalage reste un peu plus polluant que le vélo conventionnel en raison du moteur existant, mais ce n’est rien comparé aux voitures. Et plus ! Le vélo électrique présente également certains avantages en raison de ses caractéristiques. Quel que soit le type de route que vous empruntez, les vae vous apporteront un confort optimal. Un vtc électrique peut atteindre 25 km/h, après quoi le moteur s’arrête. Les forces sont alors réduites à mesure que la vitesse augmente. Cela vous mènera à destination plus rapidement sans avoir à vous doucher à votre arrivée.

 Les inconvénients

Choisir son vélo électrique serait certainement adopté à tous les cyclistes s’il ne présentait pas aussi quelques inconvénients. Ces inconvénients sont certes bien moindres que les avantages, mais ils peuvent ralentir l’acquisition : — Un prix élevé qui s’explique évidemment par ses caractéristiques. Encore une fois, c’est un montant qui rapporte rapidement et nettement moins que l’achat d’une voiture. — Lourd, équipé d’une batterie et d’un moteur, il est difficile pour les VAE d’entrer dans la catégorie des poids plume. Inconvénient qui n’affecte pas le cycliste, car il est aidé par le moteur. Mais cela peut être ennuyeux si le vélo doit être transporté, monté ou en fonction de l’endroit où il doit être rangé. — La maintenance et les pannes éventuelles, ainsi que les appareils électriques, indiquent le risque d’éventuelles pannes. Une batterie de recharge de ce type de vélo a besoin d’un temps de charge après utilisation. En moyenne, il devrait être rechargé tous les 30 à 70 km. Même quand cela nécessite une petite quantité d’électricité, il est toujours un inconvénient, utile d’en être conscient.

Comment choisir un tricycle adulte ?
Un porte vélo qui correspond à vos attentes