Quelle roue pour pratiquer le BMX freestyle ?

Il faut savoir qu’un BMX pour le freestyle est spécialement conçu pour assurer un maximum de maniabilité et de légèreté. Ceci est valable pour tous les éléments qui le constituent, et les roues ne sont pas en reste. Concernant les pièces qui doivent retenir particulièrement l’attention, lors du choix de cette dernière, la jante et les rayons sont ceux qui sont les plus susceptibles d’améliorer la pratique de cette discipline.

Les composants principaux d’une roue de BMX

Pour bien choisir la roue pour BMX freestyle, il est indispensable de connaitre les éléments qui la constituent et de savoir leurs fonctions respectives. Ainsi, elle est formée par trois principaux composants, à savoir : le moyeu, la jante et les rayons.

Le moyeu est l’élément central qui permet de relier la roue au cadre et d’assurer la rotation de celle-ci. La jante est, quant à elle, l’élément circulaire constituant la périphérie de la roue et qui encaisse toutes les contraintes appliquées lors des figures. Enfin, les rayons sont les tubes tendus qui relient le moyeu à la jante, et qui ont pour principal rôle de maintenir cette dernière.

Les caractéristiques d’une roue de BMX freestyle

Ainsi, la jante doit être spécialement robuste. Un renforcement est même conseillé pour la pratique d’une discipline comme le freestyle. Il existe alors des jantes à double paroi, qui encaissent mieux les chocs que celles avec une simple paroi. Si vous voulez vous lancer dans cette discipline, il est recommandé d’équiper, au moins, la roue arrière d’une jante à double paroi. La roue pour BMX freestyle est généralement de 20’’, et peut être en aluminium, en acier, en plastique dur ou en fibre de carbone. Concernant le matériau, le choix se fera selon le budget et le degré de légèreté à atteindre.

Pour un souci de poids, le nombre des rayons est souvent réduit au maximum. Ainsi, pour une norme de 16 à 36 rayons pour un BMX, les chercheurs sont quand même tentés de le réduire. Des modèles de jante à bâton ont ainsi vu le jour. Ils s’agissent de jantes monoblocs, dont les rayons font partie intégrante de ces dernières. Elles sont en plastique dure qui leur offre une grande légèreté.

L’importance des roues dans le freestyle

Le BMX freestyle se divise en 4 disciplines : le flat, le dirt, le street et le park qui est le mélange des 3 premières. Chacun de ces styles mène à effectuer des figures qui sollicitent les roues. Lors des réceptions, après chaque figure, le choc est souvent brutal, alors que cette contrainte devra être absorbée, intégralement, par cette dernière. La robustesse et la rigidité de celle-ci ne doivent jamais être négligées, car elles assurent la réussite de vos figures sans engendrer des risques relatifs à la durabilité de votre matériel.

Quitter la version mobile